NATUROPATHIE

La Naturopathie

Qu’est-ce que la naturopathie?

Le mot naturopathie vient du latin NATURA et du grec PATHOS qui signifient étudier et supprimer le mal à l’aide des moyens que nous offre la nature ! Il vient également de deux mots anglais NATURE et PATH qui expriment la voie, le chemin de la santé à travers l’observation, l’étude et la pratique des lois naturelles. le père de la naturopathie en France, est Pierre-Valentin Marchesseau.

La naturopathie n’est pas seulement un moyen de se soigner, elle constitue également une philosophie de vie en tant que telle, avec pour ligne de conduite la prévention et l’autoguérison. Le praticien en naturopathie – le naturopathe – n’est donc pas à proprement parler un soignant, mais un guide amenant le client à développer les défenses naturelles de son corps.

De nos jours, la naturopathie s’inscrit comme une hygiène de vie prenant en compte l’être humain dans sa globalité.

Le naturopathe utilise le fonctionnement mécanique du corps ainsi que des méthodes naturelles pour éliminer les causes de maladie et les dysfonctionnements physiologiques. Par ses connaissances, il apprend à ses clients à adopter une hygiène de vie saine et adaptée à ses propres besoins. Car c’est en rééquilibrant les différents systèmes qui composent l’organisme que l’on arrive à maintenir une qualité de santé optimale.
Pour résumer, nous avons vu que la naturopathie n’est pas une pratique récente et liée à notre monde moderne, mais une pratique ancienne qui a su s’adapter au travers des différentes évolutions sociales et médicinales.

Le corps est doté du pouvoir d’autoguérison : il cherche toujours un moyen de revenir à un équilibre harmonieux.

Relation d’aide et rôle du naturopathe

Il s’agit d’un accompagnement personnalisé ayant pour objectif de développer le potentiel existant du client selon une hygiène de vie adaptée. Autrement dit, le naturopathe créera un programme alimentaire et d’activités physiques en fonction des besoins et des capacités de son client.
En tant que guide et pédagogue, le praticien s’adapte aux clients et n’impose pas son fonctionnement propre. Il délivre des outils qui leur permettront de favoriser l’autoguérison et de prévenir la survenance de nouvelles maladies.

Il doit donc maîtriser l’art de poser les bonnes questions lors de la première rencontre et du bilan de vitalité afin de pouvoir personnaliser au mieux les techniques à utiliser et les règles d’hygiène de vie à mettre en place.

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’une relation d’aide n’est pas une thérapie. Le naturopathe possède des connaissances en psychologie et en anatomie, mais son rôle n’est pas de diagnostiquer les troubles. Le client arrive avec un certain nombre de symptômes ou une hygiène de vie à améliorer, et le naturopathe lui propose des solutions adaptées. Le client est ensuite libre de les utiliser ou non, il en prend la responsabilité.

Le cadre des rencontres entre le client et le praticien doit être bienveillant, l’entretien est un dialogue, un échange.

Le naturopathe transmet ses connaissances sur le corps et les solutions aux différents troubles.