LA MONONUCLÉOSE INFECTIEUSE…

LA MONONUCLÉOSE INFECTIEUSE…
La mononucléose infectieuse est une maladie virale due au virus d’Epstein-Barr.
Egalement appelée, « maladie du baiser ».
Ce virus appartient à la famille des herpes virus.
Elle se manifeste par
– une importante fatigue,
– une fièvre élevée
– une angine.
Beaucoup de repos est nécessaire avant la guérison
(qui survient environ 3 à 5 semaines après les premiers symptômes.)
Il n’existe pas de traitement de fond de la mononucléose,
c’est une maladie bénigne disparaissant spontanément au bout de quelques semaines.
Toutefois, les symptômes avant coureurs doivent être traités à temps afin d’éviter les graves complications.
 
PROTOCOLE DE SOIN :
 
1 – Massage à base d‘huiles essentielles 1x/j
 
2 – Prendre en alternance
– cuivre / or / argent
– zinc / cuivre
chaque matin a jeun
 
3- Magnésium B6
 
4 – Natrum Mariaticum 7 ch (3 granules le matin)
(aussi longtemps que la fatigue persiste.)
 
5 – 1 dose phosphoricum acidum 9 ch en une seule prise
 
6 – .les oligo-éléments manganèse et Soufre ensemble,
(les deux doses sous la langue.)
(si aucun appétit, prendre avant le repas de midi, 20 min avant )
 
La Durée du Traitement est de 3 semaines.
 
PROTOCOLE DE SOIN COMPLÉMENTAIRE :
 
– Belladonna 5 CH
( 5 granules / J)
( trois fois par jour pour faire baisser la fièvre corporelle.)
 
– Mercurius Solubilis 9 CH
&
– Natrum Muriaticum 9 CH
(3 granules de chaque, trois fois par jour jusqu’à ce que la fatigue disparaisse. )
 
– Phytolaca 5 CH
(3 granules trois fois par jour.pour traiter les douleurs musculaires )
 
Enfin, si la maladie s’aggrave entrainant une hépatite associée à un trouble digestif ou à une jaunisse,
– Phosphorus 7 CH
(3 granules sont à faire fondre sous la langue trois fois par jour.)
 
Une complication peut également survenir à la rate
(si vous recevez un coup sur le ventre, en particulier si la rate a pris du volume pendant votre maladie, car cet organe est plus fragile et peut ainsi se rompre.)
Eviter les sports de contact comme un sport de combat pendant cette période.
 
Il faut aussi savoir que l’hépatite peut être est une des complications de la mononucléose infectieuse (MNI).
Dans ce cas il ne s’agit pas d’une infection du foie par un virus de l’hépatite B ou C (les plus virulents),
mais par une localisation hépatique du virus d’Epstein-Barr
(le virus responsable de la MNI).
Cette hépatite guérit généralement après une corticothérapie brève d’environ 10 jours.
 
Une solution naturelle personnalisée peut être mis en place pour chacun.
 
Sabine Gagne
Naturopathe, Nutrithérapeute, Iridologue
Formée en micro-nutrition, en homéopathie,
en décodage psycho-biologique, en Thérapies Energétiques
http://nutrigagne.fr/